L'IdEF

img1

Chers étudiants

Etant donné que personne n'est heureux s’il exerce toute sa vie une profession qui ne l’intéresse pas, mais qu’il a été conduit à celle-ci seulement parce qu’à un certain moment de sa vie il n'a pas fait le bon choix, ne prenez pas à la légère le choix de vos études.


Les nouvelles données mises en place dans l’espace commun européen de l’enseignement supérieur créent un cadre moderne en matière de reconnaissance des qualifications universitaires et professionnelles.


À l'ère des doubles diplômes nationaux avec un enseignement en trois langues européennes, les programmes d’études de l'IdEF et de l'Université Paris 13 sont la proposition académique la plus fiable en Grèce.


Emmanuel AMARGIANAKIS, président de l'IdEF

img2

Brochure de présentation des études

plus

img3

Autorisation

AUTORISATION DU MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE ET DES AFFAIRES RELIGIEUSES L'IdEF fonctionne en tant que « College » par le biais de l’autorisation du ministère de l'Éducation Nationale et des Affaires Religieuses (YA 103548/IA/10-9-2012, ΦΕΚ Β’2566)

plus

img4

Partenariats internationaux

plus

Dernières Nouvelles

  • «On n'a pas besoin de l'argent quand on offre de l'Amour»
    Le Collège IdEF et l'Association des enseignants de langue française soutiennent le Centre d'Accueil et de Solidarité de la Municipalité d'Athènes.

    plus >
  • Participation du College IdEF à la 3ème Conférence sur les questions d'actualité de droit fiscal
    Le College IdEF participe à la 3ème conférence sur les questions d'actualité de droit fiscal le 16 et 17 Décembre, 2016 au Divani Caravel Hôtel

    plus >
  • Les Premiers des Premiers
    Les Premiers des Premiers! Les diplômés en droit de l’Université de Paris 13 - Sorbonne Paris Cité, ayant suivi leurs études à l’IdEF à Athènes, ont été admis au Barreau d’Athènes. Félicitations et meilleurs vœux pour votre carrière professionnelle!

  • Master 2 Droit des Affaires
  • 20 ANS COLLEGE FRANÇAIS IdEF
  • Reconnaissance juridique des diplômes: de nouvelles données
  • " L’IdEF m’a donné l'occasion de suivre les études juridiques de l'Université Paris 13 à Athènes. Le niveau de la faculté de droit et le niveau de formation des étudiants dans le système éducatif français est à mon avis un des plus élevés dans l'Union européenne. L'IdEF m'a permis d’intégrer facilement le programme de l'Université française, en m’encadrant et en m’aidant d’obtenir le niveau du français requis.

    Apres avoir terminé mes quatre années d'études à Athènes, j’ai été accepté en Master 2 dans une des universités juridiques les plus exigeantes en France, l'Université Paris II - Assas à Paris, que j’ai accompli avec succès. Le fait qu'il a terminé avec succès tous les examens en première session (Juin) prouve que mes études à l’IdEF m'ont donné les mêmes qualifications académiques que j'aurais si j'avais étudié quatre ans à Paris.

    À la fin de mon cursus, les opportunités professionnelles que j`ai tantôt en France tantôt dans toute l'Europe sont beaucoup plus importants par rapport à celles que j’aurais en Grèce avec une éducation exclusivement grecque. La spécialisation en droit commercial et en particulier en droit des affaires proposé par l’IdEF et l'Université Paris 13, est un secteur qui présente un énorme nombre de débouchés professionnelles dans le marché de travail européen et mondial.

    Mon but est de commencer ma carrière en France en tant que conseiller juridique et financier, en parallèle avec mon stage dans un CRFPA afin d’obtenir le titre professionnel d’Avocat. Dans l'avenir, j’aimerais compléter mon parcours académique avec une Thèse en droit commercial.

    Le conseil que je donnerais aux jeunes qui ont terminé leurs études secondaires cette année, est que même s'ils n’ont pas réussi à être acceptés dans une faculté de droit grec, il ne faut pas se décevoir et abandonner le rêve des études juridiques. Le système d'éducation juridique français, qui est la base de la pensée juridique européenne et dont la pensée juridique grecque a emprunté de nombreux éléments, leur donne la possibilité de faire de leur rêve une réalité en étudiant le droit à Athènes, à l’IdEF "
  • - Leonidas Voulgaris
  •   Diplômé en Droit, Université Paris 13 – Sorbonne Paris Cité,
  •   Master 2, Université Paris II - Assas
  • " Apres la fin de mes études au lycée, pendant trois ans, j'ai expérimenté dans divers domaines d'études, y compris l'ingénierie électrique et celui de l'économiste, jusqu'à ce que j’ai compris que ce qui me plaisait et m’exprimait étaient les sciences juridiques. J'ai donc choisi d'étudier le droit à l’IdEF, choix qui d’après le résultat a été prouvé sage, car je suis maintenant inscrit entant que Avocat stagiaire au Barreau d’Athènes.

    Ce qui a attiré mon intérêt à l’IdEF, sauf bien sûr du haut niveau des études, illustré par la carrière de ses anciens diplômés, était l'ambiance familiale et l'attention particulière accordé par chaque enseignant à ses étudiants. Une autre raison de mon choix était le rapprochement du droit français au droit grec, ce qui rend plus facile l'adaptation du diplômé en droit français au droit grec. Entant que titulaire d’un diplôme français en droit, mes choix professionnels ne seraient pas limités à la Grèce, mais me permettraient une carrière à travers l'Europe et le monde si je le souhaitais.

    Mon expérience de mes études de quatre ans à l’IdEF est caractérisée par des émotions particulièrement positives, car en plus des leçons quotidiennes intensives et obligatoires, le campus de l’IdEF est organisé de manière qui facilite les interactions entre les élèves. En termes simples, nous avons passé des années d'études agréables combinant le travail avec les beaux moments.

    Apres avoir terminé mes études à Athènes, en tant que titulaire d'un diplôme en droit de l'Université Paris 13, j’ai déposé mon dossier à la Commission d’Aptitude au Barreau d'Athènes en demandant mon inscription en avocat stagiaire. La Commission a évalué mon dossier et m'a mis des examens de compétence en cinq (5) matières du droit grec. Ma réussite à la première session à toutes les épreuves qui m’ont été demandées, constitue, en plus d’une réussite personnelle, la preuve indéniable que les connaissances scientifiques acquises durant mes études à l’IdEF sont extrêmement élevées. La similitude du droit Français au droit grec a rendu possible ma réussite a ces épreuves avec une préparation relativement courte. Mon opinion est que tout diplômé en droit d’une Université française qui parle très bien le grec possède les connaissances requises, connaissances qui de toute façon lui seront nécessaires pour les examens du CAPA d'avocat après le stage.Mon futur projet est de me présenter à l'examen pour la licence d'avocat en Octobre 2016 et terminer mon Master 2 de Droit des Affaires.

    Mon conseil aux jeunes qui terminent maintenant leurs études secondaires, mais aussi à tous ceux qui souhaitent étudier le droit à Athènes, est de s'informer sur les possibilités offertes par l'Université Paris 13, en collaboration avec l’IdEF, que personnellement, selon ma propre expérience, je recommande sans réserve.

    En conclusion, résumant ce qui a précède, je ressens le besoin de dire que j’ai les meilleurs souvenirs de mes quatre années passées à l’IdEF, qui étaient exigeantes d’un côté, efficaces et agréables de l’autre côté, et en regardant en arrière, je ne changerais pas une seule chose sur mon choix d’études. "
  • - Panagiotis Mourouzis
  •   Diplômé en Droit, Université Paris 13 – Sorbonne Paris Cité,
  •   Avocat Stagiaire au Barreau d’Athènes